circle13_blue.gifcircle13_blue.gif
    

Voici une brêve déscription de la fougère, végétal royale et vénérable !

Ce sont les plantes les plus nombreuses chez les Ptéridophytes. Elles ont dominer avec les Lycopodes et Prêles géantes durant la période Carbonifère.
12 000 espèces aujourd'hui. Les feuilles des fougères portent le nom de frondes, qui se composent de petites folioles appelées pennes. La feuille qui commence à ce dérouler s'appelle crosse ( en Anglais fiddle-head). Certaines frondes sont des sporophylles spécialisées qui portent des sporanges sur leur surface inférieure. Les sporanges sont regroupés en amas appelés sores.
            Cycle de vie d'une fougère
1- Spore (n) germe -produit un gamétophyte jeune.
2- Le gamétophyte mature a la forme de coeur et est homosporé (porte les anthéridies et les archégones). Le gamétophyte est photosynthétique
3- Les spermatozoïdes flagellés sont libérés et nagent vers l'archégone -fécondation de l'oosphère -production du zygote
4- Le zygote devient un nouveau sporophyte qui pousse sur le gamétophyte
5- Sous les frondes du nouveau sporophyte il y a des sores qui contiennent les sporanges qui produisent les spores.
6- Sporanges libèrent les spores qui germent pour produire les gamétophytes homosporés.
            Caractéristiques générales des fougères
- Système vasculaire développé
- Vraies tiges, feuilles, racines
- Feuilles composées
- Plante feuillue : sporophyte 2n.
- Evolués des psilopsides
- Période Dévonienne et Carbonifère
- Déclin moins sévère : Paléozoïque
- Plusieurs espèces modernes

FOUGERES AMERICAINES

FOUGERES SIMPLES

FOUGERES ARBORESCENTES

 
Voici la description d'une des plus belle espèces de fougère :

Nom commun: Fougère arborescente
Nom latin : Dicksonia antarctica Labill. syn. Balantium antarcticum (Labill.) C.Presl.
famille : Dicksoniaceae
catégorie : fougère vivace (utilisable en appartement)
feuillage : persistant jusqu'à environ -7°C à -10°C, frondes coriaces pennées d'environ 2 mètres à pétioles velus sans écailles (les Cyathea en ont)
port : érigé avec touffe de frondes au sommet , caudex ('tronc') épais
croissance : très lente (environ 3 cm par an !)
Hauteur : 2-3 m, jusqu'à 6-15 m dans sa région d'origine (Australie)
plantation : printemps
multiplication : semis dès maturité (compter 10 ans avant d'avoir un début de tronc), bouturage en atmosphère chaude et humide
sol : drainé, fertile à riche, humifère, humide ou frais, acide ou neutre, ou alcalin ou même calcaire si arrosage par le sommet du caudex
emplacement : ombre, mi-ombre, à l'abri du vent fort, un peu plus lumineuse en appartement
zone : 8-9 (sans doute même plus bas)
origine : Australie (Nouvelles Galles du Sud, Victoria, Tasmanie)
entretien : protéger les jeunes plants du froid, ensuite si l'hygrométrie ambiante n'est pas importante il faut arroser longuement par le haut du 'tronc' jusqu'à imprégnation complète de celui-ci environ 1 fois par semaine en printemps à automne, c'est aussi la technique à utiliser pour cette plante en appartement (mais ce n'est pas toujours simple à réaliser !)
NB : le 'tronc' est en fait le rhizome recouvert de racines et de la base des anciennes feuilles. Les plants que l'on trouve à la vente ayant déja un tronc sont en fait des fragments de caudex sectionnés et bouturés.
La croissance très lente explique qu'un sujet d'environ 1.60m peut avoir une centaine d'année, ce qui explique aussi son prix !, ces plantes, dont l'origine remonte au Jurassique, sont parfois en voie d'extinction dans leur pays d'origine où ells sont maintenant souvent protégées et la commercialisation réglementée (CITES)
Dans leur région d'origine ces plantes se trouvent dans des forêts assez humides (sans être tropicales pour D. antartica) souvent au fond des vallons, pas loin des cours d'eau, tandis que les Cyathea se trouvent plutôt en haut des versants de ces vallons
Et si vous voulez un peu renforcer encore l'aspect exotique, notez que le tronc avec ses fibres est un support idéal pour les épiphytes, orchidées, broméliacées ou fougères épiphytes !

Quelques autres espèces :
Dicksonia arborea originaire de l'île de Ste Hélène
Dicksonia baudouini originaire de Nouvelle-Zélande
Dicksonia berteriana C.Chr. & Skottsb. originaire des îles Fernandez (Pacifique)
Dicksonia fibrosa originaire de Nouvelle-Zélande, H 5-6m, peut même accepter le plein soleil quand adulte, plus tolérante que D. antartica Z 8-9
Dicksonia gigantea devenue rare au Mexique
Dicksonia herberti W.Hill originaire d'Australie (Sud du Queensland donc plus tropical) Z 10
Dicksonia lanata Colenso originaire de Nouvelle-Zélande H 1m Z9
Dicksonia sellowiana Hook. originaire d'Amérique du Sud Z9
Dicksonia squarrosa originaire de Nouvelle-Zélande, H 1.5-3 m en culture, 5-7 m dans son habitat, se développe en colonies par ses rejets latéraux, serait de croissance moins lente que D. antartica, Z 9-10, utilisable en appartement auquel cas il ne faut pas laisser sècher la terre
Dicksonia thyrsopteroides originaire de Nouvelle-Zélande
Dicksonia youngiae Hook. & Baker

D'autres fougères arborescentes : Cyathea, Cibotium, Didymochlaena, certaines espèces de Blechnum

RETOUR